Johannes GLAUBER (Utrecht 1646 - 1726)

Lot 199
Aller au lot
20 000 - 30 000 €

Johannes GLAUBER (Utrecht 1646 - 1726)

Paysages italianisants: Ulysse retrouve Achille chez les filles de Lycomède, la Toilette de Diane et ses nymphes
Paire de toiles
101 x 135 cm
Cadre en bois doré et sculpté de la fin du XVIIe siècle

Provenance: acquis par le baron de X... vers 1870
Par succession, Comte de X..., par descendance
C'est l'une des histoires des Métamorphoses d'Ovide. Thétis, mère d'Achille avait été prévenue par Calchas, oracle, que son fils Achille allait être tué pendant la guerre de Troie. Pour conjurer le sort, Achille, déguisé en fille est caché parmi les filles de Lycomède, lui évitant de partir à la guerre. Achille tombera amoureux de Déidamie, l'une des filles du prince Lycomède, qu'il épousera secrètement et ils eurent un fils Néoptolème.
Mais Ulysse est chargé par les grecs de retrouver Achille, pour effectuer la prise de la ville de Troie, car sans lui, c'est perdu. Il se déguise en marchand et propose des bijoux et des armes. Achille, est démasqué, car négligeant les bijoux, il s'intéresse aux armes. Il partira à la guerre.
Notre tableau représente cette scène, peinte par Poussin, Rubens et bien d'autres grands. Une version de 1656 de Nicolas Poussin du musée de Richmond mesure 1m x 1m33.
Claude Lorrain, ou ses suiveurs, adoptent le projet ambitieux d'une oeuvre double dont la première, répond à la seconde. Joachim von
Sandrat, raconte que Nicolas Poussin, Claude Gellée et lui-même sont allé peindre ou dessiner ensemble d'après nature, à Tivoli. La composition des deux tableaux et celle pratiquée par Le Lorrain.
Chaque scène principale est incluse dans un paysage encadré d'arbres. Hormis les scènes principales, sujet de ces tableaux, le paysage occupe une place primordiale dans son oeuvre. L'illusion de la profondeur est créée par l'intensité graduée de la lumière et la répartition des formes. Il est probable que les dessins de personnages, du Liber Veritatis, ont servis de modèle à nos tableaux. Parmi les 287 tableaux répertoriés de C. Lorrain, 90 forment 45 paires en pendant.
Mais seulement quatre paires correspondent à des histoires profanes:
Apollon, Mercure Battus (196-199 et 222-230), Psyché (233-238) et
Io, Junon et Mercure (219-220).
Johannes GLAUBER, a fait son apprentissage chez Nicolas BERCHEM, et travaille surtout en copiant des tableaux à la mode. Après un séjour à Lyon, il passe en Italie, puis au Danemark, puis Amsterdam chez le peintre Gérard de Lairesse. Il se spécialise dans les paysages italiens, avec des personnages à l'antique, peints à sa manière, dans le gout français, très à la mode de l'époque
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue