[NAPOLÉON III]. Journal intime de Marie Florina...

Lot 105
Aller au lot
1 000 - 1 200 €
Résultats avec frais
Résultat : 1 212 €

[NAPOLÉON III]. Journal intime de Marie Florina...

[NAPOLÉON III]. Journal intime de Marie Florina Redel (1834-1916), datant du 1er octobre 1869 au 12 octobre 1870. Ensemble assemblé en neuf cahiers manuscrits, de plus de 300 pages, format in-8 (21 x 13 cm), conservé dans une couverture rigide. On y joint quatre lettres autographes, dont l'une sur papier à en-tête au monogramme d'Ismaïl Pacha et une autre sur papier à en-tête du Yacht impérial de Napoléon III, «l'Aigle».
Passages: «J'ai eu depuis quelques jours assez de paresse pour ne rien écrire du tout sur les événements de tous les jours... il faut bien que j'aie la pensée que ce n'est pas pour moi seule que je le fais, que je sache que des yeux amis et aimés verront ces lignes, qu'un coeur bien cher me sera reconnaissant de les lui faire lire pour me décider à écrire... Hier le Vice-Roi d'Egypte qui avait diné ici mardi a été reçu par M Haussmann à sa maison du Bois de Boulogne... Notre voyage d'Egypte et de l'Inde est remis de plus belle sur le tapis... L'époque en est en question, vu le mois de sursis demandé pour l'inauguration de l'Isthme [...] à cause des grandes chaleurs de 7bre et 8bre. L'Impératrice... voudrait passer l'isthme sans tapage, et faire le voyage de l'Inde en premier, l'exploration de l'Egypte passerait en n°2, et nous reviendrions en France pour la fin de Novembre. Mr de Lesseps dont j'ai fait la connaissance mardi croit que tout cela sera possible - 28 juin: St Cloud: Hussein Pacha, Mérimée, la Duchesse de Malakoff vont venir passer un mois ici à titre d'invités - 9 juillet: Hier grande fête en l'honneur d'Ismaïl Pacha. Les grandes eaux de Versailles ont joué pour lui et sa suite; puis l'Impératrice et le Prince Impérial ont été à Trianon le recevoir et luncher avec lui. Nous étions 20 à 25 personnes en tout (...) - 16 août: St Cloud 16 août: L'Empereur qui devait passer le jour du Centenaire de Napoléon Ier au champ de Châlons n'a pas bougé hier, retenue chez lui par ses douleurs ou du moins par la fin de la crise.... J'ai reçu de Mr Davillier, le 1er Ecuyer de l'Empereur, les instructions écrites, nettes et précises pour partir le 31 août et aller à Thun avec Mlles Stuart et Mlle de Larminat. A partir de Thun, je ne sais plus rien, sinon que le 19 7bre nous serons à Venise où nous nous embarquerons sur l'Aigle - 22 août: Le voyage de Suisse n'a pas lieu... Le Maréchal Viel qui vient de mourir est remplacé au Ministère de la Guerre par le Général Leboeuf. On dit que ce choix est très bien accueilli. Mille fois tant mieux. Mr Mérimée a apporté à Marie un petit échiquier de bord dont elle est enchantée. Ce jeu et la lecture seront les meilleures ressources contre les longues journées de mer. Le duc d'Albe a écrit de Wiesbaden; il a la goutte et parle de revenir - 23 août: (...) [l'Empereur] va pourtant bien mieux puisque Corvisart avait dormi tout d'une traite la nuit précédente, ce qui ne lui arrive pas souvent depuis trois semaines. 25. L'indisposition de l'Empereur s'aggrave plutôt qu'elle ne disparaît. Il a eu la fièvre cette nuit, pour la 1ère fois. Corvisart n'est pas venu déjeuner. Il a dû aller chercher un médecin spécial pour la maladie du Souverain, Mrs Nélaton et Fauver? ne semblant plus suffire. Dans l'après-midi, été visiter la manufacture de Sèvres qui ne va pas tarder à être transférée dans le nouveau local. Mr Raimbeaux? offre à chacune des dames un petit profil en terre cuite (l'Impératrice)... Mme Le Breton parlant à Mr Conti de notre visite à Sèvres, celui-ci a raconté que, le jour même, il a envoyé à Théophile Gautier, de la part de l'Empereur, deux magnifiques vases qui ont longtemps été dans un salon de l'Impératrice. C'est un cadeau royal à propos d'une pièce de vers faite par Th. Gautier sur un morceau en prose de Napoléon III; pièce dite par Mr Agar à la soirée de la Princesse Mathilde. Nous devons tout à l'heure aller visiter la ferme modèle de l'Empereur (...) C'est là qu'on a planté il y a quelques années des grains de blé recueillis dans des tombeaux égyptiens; grains qui ont germé après trois ou quatre mille ans d'ensevelissement - 30 août: L'Empereur va beaucoup mieux et c'est mille fois heureux car la panique commençait à se répandre... Il est incroyable que les journalistes soient si bien renseignés, car, après tout, ils disent bien plus souvent vrai que faux, et savent des choses que nous ne soupçonnons pas, nous qui sommes, soi-disant, à la source - 2 septembre: Hier l'Empereur a présidé le Conseil auquel tous les ministres assistaient - 9 septembre: L'Empereur est dit-on en convalescence. Il n'a plus de hoquet ou de spasme dans l'estomac; il dort quelques heures sans opium: il se lève, il a même pris l'air quelques instants... L'Impératrice ne vient pas dîner, c'est le Prince Impérial qui tient le milieu de la table. Il a été assez galant hier pour envoyer à chaque dame un fruit confit pris dans le compotier placé devant lui. Cette amabilité m'a étonnée, car il s'étudie à n'avoir pas l'air attentif avec les femmes - 13 septembre: Fête de St Cloud. Cette bourrasque a causé un vrai malheur à Paris, Un des bateaux en chargement sur la Seine a chaviré, et englouti une famille (...) 14 septembre: Le Général Prim a été reçu aujourd'hui par l'Empereur.... Il était difficile à Prim de passer par Paris sans demander cet honneur et difficile à l'Empereur de le lui refuser. C'eût été rompre avec l'Espagne actuelle. Depuis deux jours nous ne nous habillons pas pour dîner, parce que l'Impératrice a offert d'aller à la foire. Avant-hier, ces messieurs disant que la société y était inapprochable, les jeunes filles et moi sommes restées à la maison mais hier nous nous sommes aventurées... En revenant, Marie au bras du marquis d'Havrincourt et moi à celui du Général Malherbe, nous nous sommes fait dire notre bonne aventure au moyen de tubes en verre recourbé contenant des liquides accessibles à l'action du sang. Après déjeuner promenade à pas lents dans le jardin pendant que la jeunesse faisait de la gymnastique et des courses en vélocipède (cette dernière, les trois jeunes gens seulement: le Prince Impérial, duc de Huescar, Louis Conneau) Huescar est le plus fort sans contredit. Les journaux disent que Prim est venu sonder Napoléon pour savoir si la France soutiendrait l'Espagne dans une guerre contre les Etats Unis qui veulent aider Cuba à devenir indépendante pour l'accaparer après. Je pense que la France n'est pas assez éloignée de l'expédition du Mexique pour risquer des troupes dans les mêmes latitudes. Le départ de l'Impératrice est fixé à Jeudi 30 octobre à 5 hres 1/2 du soir. Nous l'accompagnons. Voici la composition de la suite de Sa M[ajesté]. 1°ses nièces Marie et Louis Stuart; 2°une dame du Palais, Mlle de la Poëze; 3°deux Dlles d'honneur, Mmes Marion et de Larminat; 4°Mme la Ctesse de Nadaillac née Cécile Delessert; 5°Mme Redel; Total 8 femmes. Hommes: 1 Le Prince Joachim Murat; 2 le duc de Huescar; 3 le comte de Cossé Brissac... Après la description des escales à Venise et Constantinople, la majeure partie du Journal est consacré au voyage d'Egypte. Avant d'assister à la cérémonie d'inauguration du canal de Suez, l'Impératrice effectue un voyage en Haute-Egypte (25 octobre - 2 novembre 1869: Marie Florina Redel fait toujours preuve d'acuité pour l'analyse des situations politiques et de précision pour relater les faits: sites visités en compagnie de Mariette, rencontres avec M. de Lesseps, réceptions, les dîners... • Port Saïd - Jour de l'inauguration du Canal de Suez: Le temps était très beau, le port rempli des paquebots aussi bien que des yachts pavoisés; les escadres anglaise et autrichienne mouillées au large ont salué l'Imp. ce de si belles salves que l'on eût dit d'une bataille. C'était simplement la prise de possession d'une belle conquête sur les sables du désert.A peine l'Aigle était-il amarré à la place qu'on lui avait gardée, (avant le yacht du Khédive) que les visites des Princes ont commencé... Suez - Samedi 20 novembre: Arrivée à Suez à onze heures et demie; émotion générale. L' Imp[ératri]ce bat des mains et crie «?Vive Mr de Lesseps?». L'équipage de l'Aigle crie «?Vive le Commandant?». Le Commandant crie «?Vive l'Impératrice?». Mariette-bey se précipite dans les bras de Mr de Lesseps qui a les larmes aux yeux et dit «?C'est la Vieille et la Jeune Egypte qui s'embrassent?». L'Impératrice fait signer par tous les passagers et les officiers la date mémorable de l'arrivée du Yacht Impérial, après un passage triomphant à travers le Canal. Les trois derniers cahiers couvrent la période de janvier à octobre 1870. Premier grand bal de l'année (27 janvier), Hamlet à l'Opéra, la mort de Victor Noir et le procès du Prince Pierre... Première représentation de la reprise de Lucrèce Borgia - 4 février: Les amis et partisans du grand homme renforcés de Rochefort, Flourens et toute la clique des républicains forcenés, avaient monté un coup d'enthousiasme et d'applaudissements frénétiques plus encore contre le gouvernement que pour l'auteur quelque chéri qu'il soit... - 12 avril: Le plébiscite remue beaucoup toutes les têtes. Selon l'habitude les unes sont pour, les autres sont contre. Le corps législatif continue à s'agiter.?Nos députés ont par trop souvent la tenue d'écoliers en révolte... - 29 avril: Découverte d'un projet d'attentat contre l'Empereur. Le Préfet de P¨olice apporte à onze heures du soir des bombes preuves de conviction, prises chez les conjurés. Mr Lermina et plusieurs autres sont arrêtés. Les réunions politiques sont plus insolentes et audacieuses que jamais. L'Imp[ératri]ce lit des compte-rendus ce qui la rend horriblement nerveuse; l'Empereur conserve son calme inaltérable... - 18 juillet: La nouvelle d'une entrée en France à Sierck par les Prussiens était heureusement fausse - 20 juillet: La guerre été déclarée à la Chambre par Mr le duc de Gramont... - 22 juillet: La Comtesse de Montijo, mère de l'Impératrice, non contente de voir aller à l'armée le Prince Impérial, veut que sont autre petit-fils, le duc de Huescar, y aille aussi. Mais le pauvre garçon, faible et malingre, ne pourrait supporter la campagne, de plus, il est Espagnol, et n'a pas la moindre goutte de sang belliqueux dans les veines...- 29 août: Lyon: Mes petites duchesses sont toujours à Brighton où leur frère a été pris d'un accès d'asthme très violent. Pauvres enfants! je voudrais être avec elles, tant je les sens isolées. Mais on ne l'a pas voulu! Les nouvelles de la guerre sont meilleures. Mac Mahon du côté des Ardennes, Bazaine devant Metz cherchent à se rejoindre... - 12 octobre: (...) Gambetta, sorti de Paris en ballon, a excité l'enthousiasme général. On dit qu'il va prendre à Tours la direction de la guerre..., etc...
Historique: l'auteur fut la gouvernante et préceptrice des enfants de la duchesse d'Albe, nièces de l'Impératrice Eugénie, Louise et Marie Stuart. Fille d'officier, elle fut élève de la maison d'éducation de la Légion d'Honneur où elle devint plus tard dame d'éducation. Elle épousa en 1873 l'historien Victor Duruy, ministre de l'Instruction publique de 1863 à 1869. Pendant les deux années de la rédaction de ce journal, elle est très proche de la Cour, assiste aux différents évènements avec ses élèves, et fait notamment partie du voyage en Egypte pour l'inauguration du Canal de Suez. Ses récits et commentaires apportent un éclairage politique et historique intéressant sur la vie de la Cour impériale.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue