SUCCESSION DE LA REINE VICTORIA-EUGÉNIE D'ESPAGNE....

Lot 412
Aller au lot
3 000 - 5 000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 7 018 EUR

SUCCESSION DE LA REINE VICTORIA-EUGÉNIE D'ESPAGNE....

SUCCESSION DE LA REINE VICTORIA-EUGÉNIE D'ESPAGNE.
Important et très intéressant ensemble d'archives historiques contenant les inventaires précis de ses biens personnels établis avant et après son décès. Ainsi que la répartition de son héritage auprès de personnes concernées. Le descriptif de certains objets est par moment assez succinct, mais nous arrivons parfaitement à retrouver et à comprendre de quelles pièces il est question, notamment en ce qui concerne la collection des bijoux de la reine repartie en 255 lots d'une valeur à l'époque de près de 2 millions de francs suisse.
Cet ensemble se compose d'une vingtaine de dossier, contenant les originaux et copies anciennes des documents officiels en procession du prince Jaime de Bourbon, à l'époque du partage de cet héritage: -1°) «Expertise et taxation des bijoux de feu Sa Majesté Victoria-Eugenia, reine d'Espagne sur la base d'une valeur de partage», établi par Gübelin, le 20 mars 1970 à Lucerne, composé de 24 pages. Nous retrouvons dans cet inventaire les plus célèbres bijoux ayant appartenu à la reine, souvent portés depuis lors entre autre par la reine Sophie et les membres de la famille royale espagnole; dont les deux rivières de diamants de la reine, datant du 19ème siècle, totalisant pour l'un 210 carats et pour l'autre 125 carats; la spectaculaire broche de corsage en platine sertie de diamants réalisée par Cartier; le superbe diadème de fleurs de lys porté par la reine le jour de son mariage avec le roi Alphonse XIII, le 1er mai 1906; la grande perle poire pesant 195 grains; les larges bracelets en diamants signés Bulgari allant avec un collier semblable; un autre diadème royale en platine; une paire de boucles d'oreilles pesant chacun environ 11 carats; une chevalière sertie d'un diamant de 10 carats; etc... - 2°) La réponse à lettre du prince Jaime des avocats de la succession datée du 7 aout 1970, lui expliquant qu'il serait difficile de faire établir un autre inventaire. - 3°) «La liste de l'expertise Gübelin atteignant ou dépassant les 100 000 frs», avec les numéros et descriptifs correspondant et le nom des personnes à qui les lots furent attribués, 4 pages; «La liste des bijoux de l'expertise Gübelin allant de 1 000 à 10 000 frs», avec les numéros et descriptifs correspondants, 6 pages. - 4°) «Le relevé officieux de l'inventaire des bijoux (séance du 6 mai 1969 de 14h30 à 17h30)», 5 pages; «Suite de l'inventaire officieux des bijoux de S. M. la reine d'Espagne du 27 mai 1969», 7 pages, deux exemplaires. - 5°) un ensemble de courriers divers (10 pièces), dont l'attestation du juge certifiant le nom des héritiers, la copie signée et attestée par tous les héritiers datée du 9 octobre 1970; l'opération de partage des biens de SAR l'Infante Isabel de Bourbon y Bourbon finie le 26 avril 1932; lettre du cabinet d'avocats en charges de la succession, datée du 16 mai 1969; la lettre signée par le duc d'Albe le 9 mai 1970; le procès-verbal de la réunion des héritiers et légataires universels de Sa Majesté la reine Victoria-Eugénie, daté du 9 octobre 1970, avec la photo des membres présents; les modifications apportées à la séance, etc... - 6) Inventaire d'assurance du mobilier provenant de la résidence de Vielle Fontaine, établi par R. Potterat, daté du 29 décembre 1948, avec la répartition par pièce, (17 pages); «L'inventaire du mobilier de Vielle Fontaine (estimation du 29 décembre 1948), daté du 1er octobre 1969», 20 pages; l'inventaire des meubles de la succession de la reine, établi par la Galerie Potterat, daté du 29 octobre 196, 23 pages; «Expertise & taxation établie sur la base d'une valeur de partage - porcelaine & cristaux de la succession de Sa Majesté Victoria-Eugène d'Espagne», daté du 29 octobre 1969, (7 pages). - 7°) «Expertise des objets, bibelots précieux, pièces rares et de collection faisant partie de la succession de feu Sa Majesté», établi par le joaillier Lombard à Genève, daté du 19 décembre 1969, réparti en 174 lots, (8 pages),. Dans cette liste figure la collection d'objets Fabergé de la reine. -8°) «Inventaire des tableaux de la succession de S.M. le reine Victoria-Eugénie d'Espagne, fait à la demande des héritiers», établi par la Galerie Paul Valloton, daté du 30 octobre 1969, 8 pages dans lesquelles se trouvent les célèbres portraits peints par Philippe de Lazlo, Edouard Detaille, Franz Winterhalter, etc...réparti en 102 lots. - 9°) «Inventario de los cuadros, ropas, mobiliario y otros efectos que se consideran propriedad privada de SM la reina Dona Victoria Eugenia, ano 1961», (7 pages); - 10°) Répartition des valeurs de partage attribuée aux héritiers pour l'argenterie, les tableaux, la porcelaine & cristaux, les bibelots, les meubles et l'argenterie, les bijoux d'après l'expertise de Mr. Güblin à Genève, (6 pages). Cette répartition ainsi que tout l'héritage de la reine est divisée en 5 parts, repartis par importance comme suit: SAR Comte de Barcelone, SAR princesse Torlonia, SAR comtesse Marone, SAR le duc de Ségovie, Don Alfonso et Don Gonzalo. - 11°) Testament de la reine Victoria-Eugénie, fait à Lausanne le 29 juin 1963, (traduction française), 7 pages. - 12°) Attribution par numéro des lots revenant à SAR le comte de Barcelone pour les meubles (11 pages), de l'argenterie (2 pages), les bibelots (1page), les valeurs financières (7 pages), les tableaux (1 page), nous retrouvons les descriptifs correspondants au n° dans les inventaires précédents. - 13°) Attribution par numéro des lots revenant à SAR la princesse Torlonia pour l'argenterie (1 page), les bibelots (1 page), les porcelaines & cristaux (1 page), les tableaux (1 page), nous retrouvons les descriptifs correspondants au n° dans les inventaires précédents. - 14°) Attribution par numéro des lots revenant à SAR la comtesse Marone pour l'argenterie (1 page), les bibelots (1page), les porcelaines & cristaux (1 page), les tableaux (1 page), nous retrouvons les descriptifs correspondants au n° dans les inventaires précédents. - 15°) Attribution par numéro des lots revenant à SAR le duc de Ségovie pour l'argenterie (3 pages), les bibelots (1page), les porcelaines & cristaux (1 page), les tableaux (1 page), les meubles (1 page), les valeurs financières (1 page), nous retrouvons les descriptifs correspondants au n° dans les inventaires précédents; inventaire des objets et bibelots pris par le duc de Ségovie en date du 19 nombre 1970 (4 pages). - 16°) Attribution par numéro des lots revenant aux princes Don Alfonso et Don Gonzalo, l'argenterie (1 page), les bibelots (1 page), les porcelaines & cristaux (1 page), les tableaux (1 page), nous retrouvons les descriptifs correspondants au n° dans les inventaires précédents. -17) important ensemble d'environ 70 documents et échanges de courriers entre les avocats dans le cadre de la succession de la reine. -18) «Expertise & Taxation établie sur la base d'une valeur de partage pour l'argenterie» établi par Dick orfèvre concernant la succession de Sa Majesté Victoria-Eugénie d'Espagne, daté du 29 octobre 1969, (13 pages). -19) liste de répartition financière entre héritiers (9 pages). -20°) Ensemble de documents divers, catalogues Christie's d'anciennes ventes où figurent des lots de la succession de la reine vendus par le duc de Ségovie, des coupures de presses anciennes, la liste de l'argenterie du duc de Ségovie, des courriers divers, dont une lettre du joaillier Sellier à Paris pour la vente de bijoux par la duchesse de Ségovie, datée le 30 juin 1971, etc...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue