ORLOFF P.
ÉCOLE RUSSE DU DÉBUT DU XXE SIÈCLE D'APRÈS DIMITRI GRIGOROVITCH LEVITSKY (1735-1822)

Lot 12
Aller au lot
Estimation :
120000 - 150000 EUR
ORLOFF P.
ÉCOLE RUSSE DU DÉBUT DU XXE SIÈCLE D'APRÈS DIMITRI GRIGOROVITCH LEVITSKY (1735-1822)

Portrait en pied de Procope Akinfiévitch Demidoff (1710-1786).
Huile sur toile, signée au centre en caractères cyrilliques: «copié par P. Orloff, 1906», conservée dans son encadrement d'origine en bois doré. Légers accrocs, restaurations, accidents au cadre, manque le blason sur la partie supérieure du cadre, mais très bon état général.
H.: 2 m 36 cm - L.: 1 m 73 cm.
Historique: Procope Demidoff, hérita à la mort de son père d'une énorme fortune, qu'il employa libéralement à des oeuvres charitables, en fondant un orphelinat et un institut scientifique à Moscou et une école de commerce à Saint-Pétersbourg où il finança également l'opéra et, à travers la Russie, à des centaines d'écoles. Célèbre également pour ses excentricités comme le décrit Victor Tissot dans son livre «La Russie et les Russes, impressions de voyages». Ainsi parce qu'il estimait avoir été roulé par les marchands britanniques lors d'un séjour en Angleterre, il acheta un jour tout le chanvre disponible «afin de donner une leçon aux anglais». Sur ce tableau, il est représenté debout dans un costume rouge, ayant à ses côtés les principales plantes qu'il avait découvertes; le palais aperçu dans le fond est la maison impériale d'éducation, qu'il avait créé à Moscou. Ce portrait est décrit par l'historien d'art Louis Réau dans son livre «L'art Russe de Pierre le Grand à nos jours» (édition Henri
Laurens, Paris 1922): «Procope Demidov, richissime philanthrope qui combla de ses bienfaits la Maison d'Enfants trouvés de Moscou et fonda l'Ecole de commerce de Pétersbourg, était un vieil original, grand amateur de jardins et collectionneur de plantes rares: Levitski l'a représenté armé d'un arrosoir et montrant ses chères plantes avec un tendre orgueil». C'est d'ailleurs en son honneur que fut baptisé la rose Demidoviana.
Provenance: Cette oeuvre figurait dans le grand salon de la Villa les Perles, propriété du prince Paul Alexandrovitch Demidoff (1869-1935) à Drap, ancienne résidence d
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue