WERNER Joseph (1637-1710), et atelier

Lot 5
Aller au lot
9 000 - 10 000 EUR
Résultat : 10 000 EUR

WERNER Joseph (1637-1710), et atelier


Allégorie du mariage du Grand Dauphin Louis de France avec la princesse Marie-Anne de Bavière, vers 1680.
Gouache sur parchemin du XVIIe siècle, de forme ovale, conservée dans un cadre en bois doré et argenté de style baroque
H.: 20 cm - L.: 27 cm.
Provenance: collection privée; Koller, Suisse, 3 octobre 2002, n° 3026 (Joseph Werner).
Historique: âgé de dix-huit ans, le fils aîné de Louis XIV, Monseigneur le Grand Dauphin, Louis de France, épousa en 1679 Marie-Anne Victoire de Bavière, d'à peine un an son aînée. Ce mariage permit au roi, face à l'ennemi autrichien, de renouveler le traité d'alliance avec la Bavière. La jeune femme était fort cultivée et francophile mais n'était pas une beauté. A peine marié, le Grand Dauphin commença une liaison avec mademoiselle de Rambures, propre fille d'honneur de la dauphine, future marquise de Polignac. La dauphine éprouvait la plus grande répugnance à se faire peindre. Selon Voltaire, «ses maux empiraient par le chagrin d'être laide dans une cour où la beauté était nécessaire.». Elle mourut peu après la naissance difficile de son troisième fils. Les portraits contemporains de la Dauphine et du Grand Dauphin sont particulièrement rares. Joseph Werner peignit un portrait du Grand Dauphin d'après les Beaubrun (reproduit par Carlo Jeannerat en 1949), modèle qui fut repris par son atelier dans cette composition flatteuse montrant la jeune épouse en train de peindre son mari
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue