BOISSEGUR

Lot 16
Aller au lot
12 000 - 14 000 EUR

BOISSEGUR

Naïade - huile sur toile et feuille d'or - 37 cm / 45 cm 



Depuis les années 80, jusqu'à 2020, le cheminement de ce peintre SURREALISTE puis de FIGURATION POETIQUE …puis ABSTRACTIVE, nous transporte dans un monde onirique, pavé de songes prémonitoires, de messages
cachés, de rêve et d'inconscient. Par les énigmes et l'humour, il faut chercher dans les titres et les images, au delà de l'apparence ,le message de l'artiste.
L'huile et les multiples pigments aux teintes sensuelles, créent des ciels et des fonds à l'infini, où l'oeil se perd. : de Pang Nga à Brooklyn, des Antilles aux Côtes Vendéennes, du Moyen-Orient au Canada, les êtres, à la naissance de ce chemin pictural ont leur visage recouvert de têtes d'oiseau et de robes rouges.. Des songes...
Puis, dénudés et envoûtés par ces lumières de l'aube (C'est la ligne caractéristique de cette oeuvre), les personnages reprennent un visage humain, doux et avenant;
Ils sont plus discrets, plus solitaires tournés vers des espaces à perte de vue ,... toujours au premier plan parés
d' une teinte rouge .ils incitent l’œil à les suivre dans la contemplation de ballons en vol ou flottant au fil de l'eau
dans le silence et la sérénité, le mystère et l'attente.
Suit une période "architecturale", réinventant les Palais du XVIIe, et XVIIIe siècle ;le palais du Luxembourg, Les Invalides, des sites médiévaux:,la Conciergerie, Vouvant, Avignon, et les villes comme New-York ou Dubaï:
Enfin, L'Orient avec ses déserts, ses mers brûlantes, prétexte de voyages ... énigmatiques ..
Dans les années 2000, l'oeuvre de Boissegur bascule:
Cette peinture de l'inconscient et du rêve se pare de la réalité abstractive: plus de cieux, plus de mer, plus de perspective :
. D'ocre et de rouge, d'or et de verts ,les tableaux sont "clos" : des chemins, des jardins et des murs , des ombres d'inspiration italienne ou provençale: Une rupture nette dans cette transcription de l'âme du peintre.
De ces multiples couches de pigments aux couleurs vives, transparents formant un "brouhaha", émergent des feuilles d'or marquées d'un rameau à 9 branches; et les êtres , les lieux, les fées apparaissent cette fois... en prenant toute la toile dans leur nudité, leur présence immense : Des êtres, des symboles: toujours cette note surréaliste.
Les couleurs de la vie et de l’amour. .
Une oeuvre équilibrée, progressive, riche et passionnante, qui montre l’évolution d'un créateur et de sa "patte".
"L' Homme se révèle par l'écriture, la musique, les couleurs, et ..le
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue