Keping WANG (1949)

Lot 197
Aller au lot
Estimation :
13000 - 15000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 13 000EUR
Keping WANG (1949)

Petite femme, 2000
Bronze.
Ed. EA 1/4. Cachet du fondeur Bocquel.
H.: 44 cm.
Wang Keping est né en Chine en 1949, année de création de la République Populaire de Chine. Autodidacte, il commence la sculpture sur bois en 1978 et devient un co-fondateur de l'un des premiers mouvements artistiques contemporains en Chine, le Groupe Les Étoiles. Ses travaux donnent voix à la révolte d'une Chine sur le point de se transformer, après la fin de la Révolution culturelle et la mort de Mao Zedong. La première exposition des Étoiles n'est pas officiellement autorisée: les artistes accrochent spontanément leurs travaux sur les grilles du Musée d'art national de Chine. Ils sont confisqués par la police deux jours plus tard. Les artistes organisent alors une marche de protestation, réclamant la liberté de créer. Un an plus tard, le même groupe d'artistes sera invité à exposer à l'intérieur du musée. Les œuvres de Wang Keping sont parmi les plus politiquement engagées au sein du groupe. Sa sculpture Silence montre un homme aveugle et sourd, comme une analogie des temps. Son œuvre Idole est peut-être la première à oser une parodie du Président Mao, représenté sous les traits de Bouddha. Avec Hang Rui et Ma Desheng, il est l'un des principaux leaders du Groupe Les Étoiles. Il s'exile en France en 1984 et détourne son travail du contexte politique pour se concentrer davantage sur la simplification de la sculpture, aussi bien figurative qu'abstraite. Inspiré par les lignes du moderniste Constantin Brancusi, l'élégance du Chinois Han et le côté brut de la sculpture africaine, Wang Keping a ouvert une voie unique et tout à fait personnelle dans la sculpture des quarante dernières années.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue