Important bureau Mazarin à 8 pieds en marqueterie Boulle d'étain

Lot 189
20 000 - 40 000 €

Important bureau Mazarin à 8 pieds en marqueterie Boulle d'étain

Important bureau Mazarin à 8 pieds en marqueterie Boulle d'étain, de cuivre et de bois exotique «en Partie» sur fond d'ébène à décor à la Bérain de grotesques, bouquets de fleurs, rinceaux, feuillages finement gravés.
Il présente 2 caissons ouvrant de chaque côté par 3 tiroirs aux faces finement marquetées.
Le dessus orné d'une importante frise marquetée de rinceaux, d'écoinçons et d'un cuir rouge s'ouvre pour découvrir 4 tiroirs et un intérieur plaqué de bois exotique orné de filets teintés à motifs géométriques.
Il repose sur 8 pieds gaine réunis par une entretoise en marqueterie en forme de croix.
Le passage des jambes est marqueté de chaque côté d'un tableau animé de grotesque, rinceaux feuillagés, serpents, volutes et rosaces.
Ornementation de bronzes ciselés et dorés tels que sabots, bagues, entrées de serrure
Epoque Louis XIV vers 1690
Anciennes restaurations et cuir rouge à vignette dorée et écoinçons d'époque postérieure
H.: 89,5; L.: 166; P.: 83,5 cm.
Le modèle de ce bureau est à rapprocher du meuble reproduit dans l'ouvrage d'Alexandre Pradère, Les ébénistes français de Louis XIV à la Révolution ed. Chêne page 94 et Fig. 54 et 55 page 98 détail du plateau de la table associant la marqueterie à fleurs et la marqueterie de métal; provenance anciennes collections de Polès et Wildenstein
A signaler également, Boulle Les commandes pour Versailles, «L'oeuvre de Boulle revisitée» par Jean Nérée Ronfort, Dossier de l'Art n° 124 novembre 2005
Pierre Ramond La marqueterie ed. Vial
En 1687, débute à Versailles la construction par Mansart du Trianon de marbre appelé Grand Trianon. La galerie des glaces est achevée depuis 1684.
Cette période marque l'intérêt artistique majeur de cette demeure Royale qui sera le phare de la créativité artistique des peintres sculpteurs, architectes et grands ébénistes de leur temps.
Pour André-Charles Boulle, l'époque est favorable aux commandes du Grand Dauphin à Versailles et de la Duchesse de Bourgogne pour le Château de la Ménagerie et les appartements de Versailles ainsi que les résidences de Choisy, Meudon, Compiègne, Fontainebleau.
Le bureau «Mazarin» présente une architecture symétrique avec un plan parfaitement équilibré y compris dans l'implantation de son décor.
La technique de l'intarse associe plusieurs métaux tels que l'étain, le cuivre et le laiton avec des bois précieux dans un riche décor de grotesques, rinceaux feuillagés, volutes et de petits animaux tels que serpents, escargots.

Cette oeuvre trouve son inspiration dans le répertoire décoratif propre à Alexandre-Jean Oppenordt (1639-1715) qui obtient sa naturalisation en 1679 et André-Charles Boulle (1642-1732).
Le rôle d'André-Charles Boulle dans l'évolution du style du mobilier au cours des années 1680-1700 est patent. Plus tard, il prépare par des formes dynamiques le style Régence.
La Table des anciennes collections des Comtes de Warwick, Charles de Paw, Jean-Marie Rossi, San Francisco The Fine Art Museum, M.H. The Young Memorial, révèle le style Louis XIV en parfaite symétrie avec des pieds gaine marquetés réunis par une entretoise. Les formes des bagues et sabots sont similaires.
La particularité de ce bureau est son ouverture centrale en forme d'un coffre dissimulant des tiroirs à la manière d'un cabinet. La face de tiroir s'abaisse sous l'action de la clé, le haut se lève découvrant l'intérieur plaqué de bois exotique à motifs géométriques soulignés de filets.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue



Étude Coutau-Bégarie
60 Avenue de la Bourdonnais, 75007 Paris
Tél. : 01 45 56 12 20
Fax : 01 45 56 14 40
Email : information@coutaubegarie.com