UNIQUE SUITE DE 17 CHAISES à la reine de…

Lot 194
20 000 - 25 000 €
Résultat: 63 000 €

UNIQUE SUITE DE 17 CHAISES à la reine de…

UNIQUE SUITE DE 17 CHAISES à la reine de NOGARET en noyer naturel dit «noir», mouluré et sculpté de fleurettes de style rocaille asymétrique, les pieds fortement moulurés réunis par une entretoise en X. Estampille de NOGARET A LYON sur 15 d'entre elles. Epoque Louis XV, milieu du XVIIIe siècle. Etat général: très bon. Quelques petites différences, quelques restaurations et accidents, quelques bouts de pied dits chandelles, remplacés, les cannages anciennement refaits. Il est rarissime pour ne pas dire unique, de voir une suite de chaises de Nogaret aussi importante, dans un aussi bon état en plus, avec une provenance familiale et lyonnaise aussi prestigieuse. Provenance: Château de V... et par tradition familiale: commandées par Jean Boussin de La Croix-Laval pour son hôtel de Lyon, puis par héritage sa fille Bonne Marie de La Croix-Laval 1772-1827 mariée en 1797 à Louis-Pierre Bellet de T..., puis par héritage son fils Antoine Bellet de T... puis par descendance en ligne directe jusqu'au propriétaire actuel. Cette rarissime suite était religieusement conservée dans la grande salle à manger du château de X...., ne servant que lors de grands dîners, d'où leur très bel état de conservation. Pierre NOGARET (Paris 1718-Lyon 1771) est certainement le menuisier lyonnais, le plus célèbre de son temps et de notre époque. Reçu maître menuisier à Lyon en 1745, installé rue Marius Gonin, anciennement rue Doré, sa production est toujours d'une grande qualité comme sa clientèle. D'origine parisienne, après son apprentissage, il décide de s'installer en province à Lyon, ville déjà célèbre dès le XVIe siècle pour ses menuisiers. Comme quelques uns de ses confrères parisiens, son style est inimitable. Hormis la qualité exceptionnelle de ses bois dont le noyer on reconnaît immédiatement le galbe de ses sièges, ce fameux coup de fouet et ces moulures formant des courbes et contre-courbes. Il est certain que ses confrères parisiens qu'il connaissait comme Cresson, Gourdin, Séné ou Tillard, ont influencé sa production. Ces chaises sont un équilibre parfait entre, selon le jargon, l'équilibre et la nervosité, l'élégance des moulures bien grasses et sculptures de fleurs. En 1772, lors de son inventaire après décès, il est inventorié près de 300 sièges, ce qui laisse penser une importante activité due à son talent. Report de condition sur demande. Bibliographie: B. Delaroche et J-Y Mornand «Nogaret et le siège lyonnais» 2009.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue



Étude Coutau-Bégarie
60 Avenue de la Bourdonnais, 75007 Paris
Tél. : 01 45 56 12 20
Fax : 01 45 56 14 40
Email : information@coutaubegarie.com